Movie search



Buying and ordering

DVD PAL (Region 2)
Choose your movie via our catalog (restricted to private usage).
Click here to consult it.

Movie catalog

Rates quoted concern ONLY the home network.

Thank you to contact us for the prices charged for ASSOCIATIONS.


A MON PERE RESISTANT. Marcel Duhen, entre le silence et l'oubli.
André DARTEVELLE
1996 64' Beta SP
Part of a trilogy on memories of the Armed Resistance in the Second World War. The portrait of a member of the Partisans Armés, who carried out assassination attempts and killed Nasi collaborators.



CANVASSES IN THE ATTIC
André DARTEVELLE & Roger LA CROIX
2003 59' Beta digit
The painter Roger La Croix (1933-1984) lived and died in bleak, lonely poverty on the margins of society. Is this possible? The film begins an investigation into the life, death and work of this Liège-born artist of exceptional talent and destiny.



MARCOURT OR THE HIDDEN MEMORY
André DARTEVELLE & Françis DUJARDIN
1996 61' vidéo
On September 9, 1944, ten inhabitants of Marcourt were burned alive by the Germans. Will the memory speak out?



THREE DAYS IN AUGUST 1914
André DARTEVELLE
2014 / vidéo
/



THREE DAYS IN AUGUST 1914 - THE BATTLE AGAINST FORGETTING
André DARTEVELLE
2014 95' Beta digit
Le film explore les traces vivaces des massacres allemands du mois d’août dans plusieurs villages gaumais de la province belge de Luxembourg. Le souvenir des tueries et des incendies hante encore la population de deux villages, Ethe et Latour. Chaque année, elle assiste aux cérémonies où cent ans après, l'impunité des tueurs, le refus de reconnaître les faits sont publiquement dénoncés par leur curé dans ses homélies. Des rebondissements se produisent à l’approche du centenaire d’août 1914, le ton monte...



THREE DAYS IN AUGUST 1914 - THE WALLS OF DINANT
André DARTEVELLE
2014 104' 16 mm
Sept "témoins" se souviennent des grands massacres de civils des 23, 24, 25 août 14, commises dans la ville par les troupes allemandes. Ils sont les descendants des familles victimes, ils racontent leur histoire familiale broyée par la tragédie, un héritage qui passe de génération en génération. Leurs récits révèlent les traces profondes que ces crimes contre l'humanité ont laissées, d'autant plus vives qu'aucune justice n'a sanctionné les coupables. Longtemps, la légende des francs-tireurs belges a servi de justification aux autorités et aux historiens allemands. A Dinant, une délégation officielle allemande a reconnu les faits en 2001 et demandé le pardon, mettant un terme au ressentiment, mais la mémoire douloureuse persiste.


Copyright wip 2008 | Wallonie Image Production | info@wip.be