Recherche d'un film



Achats et commandes

DVD PAL (Région 2)
Choisissez votre film via notre catalogue (réservé à l'usage privé).
Cliquez ici pour le consulter.

Catalogue de films

Les tarifs annoncés concernent UNIQUEMENT le réseau familial.

Merci de nous contacter pour connaître les prix appliqués pour les ASSOCIATIONS.



DES VIES SANS IMPORTANCE
Roger BEECKMANS
2000 53' vidéo
A recife, au nord-est du Brésil, la situation des enfants de la rue atteind un degrés extrème de précarité. Confrontés à la brutalité, ou à l’alcoolisme des parents, ils fuient le Favella vers une violence plus sourde encore : celle des Escadrons de la Mort.



ENFANTS SANS DOMICILE FIXE
Roger BEECKMANS
2007 52' vidéo
Portraits d’enfants dans un centre d’hébergement pour demandeurs d’asile.



UNE ECOLE EN TERRE D'ACCUEIL
Roger BEECKMANS
2009 52' 16 mm
Ce film rassemble des discussions en classe et des témoignages d’adolescents issus de l’émigration. Ils se sont exprimés en toute liberté. Certains d’entre eux sont nés en Belgique. Se sentent-ils Belges pour autant ? La question reste souvent sans réponse, même s’ils affirment sans hésiter qu’ils aiment vivre en Belgique, qu’ils espèrent y trouver du travail et fonder une famille. Fonder une famille ramène à la culture et à la religion. J’ai découvert, sans véritable surprise d’ailleurs, que les mots LAICITE,MIXITE,EGALITE n’ont pas le même sens au fronton des écoles et sous les minarets des mosquées. Des garçons m’ont dit qu’ils n’épouseraient jamais une fille d’ici, trop libérée à leurs yeux, et qu’ils iraient chercher leur femme au village. Des jeunes filles ont répondu qu’aujourd’hui les filles dans les villages ont évolué, qu’elles ne sont plus prêtes à « fermer leur bouche ». Deux filles ont accepté d’être filmées à condition de pouvoir garder leur voile. Elles ont choisi de le porter par soumission à Dieu et non aux hommes. Elles estiment ne pas avoir à recevoir de leçons des garçons. A propos de mixité et d’égalité entre filles et garçons, le chemin est encore long à parcourir. Il suffit d’entendre les avis des garçons et d’observer comment filles et garçons occupent l’espace dans une classe. Comme à la messe autrefois, à la synagogue et à la mosquée aujourd’hui, les filles se regroupent d’un côté, les garçons de l’autre. Afin que les garçons ne soient troublés par la présence des filles. Personne ne semble préoccupé par le trouble des filles lorsqu’elles s’assoient à côté des garçons. Les élèves d’ »une leçon de tolérance » ont grandi. Ils ont quitté le monde de l’enfance et atteint cet âge que les adultes qualifient d’ingrat. Ils se posent les questions que se posent tous les adolescents, aussi ceux issus de l’émigration : Est-ce plus difficile pour Mohammed que pour Pierre, Paul ou Jacques de mener à bien des études et de trouver du travail ? Comment choisir entre le Coran et la Raison ? Quel sens donner aux mots citoyenneté, identité ? Brecht a dit : « quand le rideau se ferme, les questions restent ouvertes ». Il en est ainsi dans ce documentaire.


Copyright wip 2008 | Wallonie Image Production | info@wip.be